Les perspectives du secteur agroalimentaire biologique en Tunisie

agriculture bioLe secteur agroalimentaire est le deuxième secteur économique sur les plans de la production et de la valeur ajoutée en Tunisie.  Plus que 5000 entreprises sont actives dans ce secteur et emploient plus de 73000 employés. Le développement international de l’agriculture bio a poussé  la Tunisie à miser sur ce secteur. Les fondements de l’agriculture biologique sont basés sur la non utilisation de produits chimiques de synthèse.

Premier pays exportateur de bio en Afrique, avec 80% de produits bio exportés, la Tunisie produit près de 265 mille tonnes d’aliments bio par an. La valeur des exportions a atteint 120 millions de dinars en 2014. Plusieurs facteurs ont contribué à l’augmentation de la demande des produits bio sur les marchés internationaux, telle que le scandale de la vache folle.

Les experts du secteur bio suggèrent qu’il s’agit d’un marché tiré par une consommation de plus en plus importante. L’évolution de l’agriculture bio vient pour répondre à un changement du comportement d’une catégorie de clientèle qui demande des produits qui répondent à l’exigence de naturalité. Ces consommateurs sont plus exigeants et veulent en effet un maximum d’informations sur la composition et l’origine des aliments. Ces attentes, qui se sont accentuées après les récents scandales sanitaires, constituent de véritables opportunités pour les opérateurs de l’agroalimentaire.

L’agriculture biologique en Tunisie a fait des avancées remarquables. La superficie des terres agricoles biologiques est estimée actuellement à 400 mille hectares et s’élèverait à 500 mille hectares en 2016. Le volume de production bio avoisine de nos jours les 265 mille tonnes par an.

Le positionnement des produits tunisiens est illustré par l’huile d’olives et la datte, produits phares de la Tunisie à l’exportation mais aussi par les PAM (plantes aromatiques et médicinales) avec les fruits et légumes qui viennent en 3ème position.

Les recettes d’exportation de l’huile d’olive biologique ont enregistré une croissance de 300% par rapport à la saison écoulée, pour s’établir à 190 MD. Plus de 27 mille tonnes d’huile d’olive biologique ont été exportées, au cours de cette saison, soit une augmentation de 260%, par rapport à la saison écoulée, selon le ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.L’huile d’olive biologique représente 80% du total des exportations des produits biologiques de la Tunisie.Ces quantités sont exportées par 32 exportateurs vers 10 destinations notamment vers l’Italie (48%), la France (22%) et l’Espagne (18%).La quantité d’huile d’olive biologique conditionnée représente 5% de la quantité totale de l’huile d’olive biologique exporté.

Le marché de la filière bio est en forte croissance (10% annuellement) mais semble très exigent du moment qu’il est assujettie à des règles très strictes. Ces règles permettent de valoriser davantage le travail de l’agriculteur bio et d’offrir des produits de grande qualité.

Le développement de la filière bio exige une sérieuse réflexion sur la chaîne de valeur du produit bio qui part de l’input, au niveau de la ferme et qui arrive à l’output, produit transformé, produit industriel qui est appelé à s’imposer sur un marché très compétitifs.

 

Leave a Reply