lundi, 22 avril 2024

La Tunisie a levé sa part en huile d’olive conditionnée à 20 mille tonnes

Le ministre de l’industrie Zakaria Hamad a indiqué que le Fonds de promotion de l’huile d’olive conditionnée (FOPRHOC) a contribué à l’augmentation de la part de la Tunisie, en huile d’olive conditionnée, de 500 tonnes, en 2005, à 20 mille tonnes au cours de la saison 2014-2015.

Une étude d’évaluation du rendement de ce fonds, créé depuis 10 ans, pour le conditionnement de l’huile d’olive (2006-2015) sera préparée, a fait savoir le ministre, à l’occasion de la 20ème réunion du conseil tunisien de l’huile d’olive conditionnée (une instance regroupant plusieurs ministères).

Hamad a appelé à mettre en place des scénarios futurs et propositions pour identifier les missions de ce fonds, en attendant les résultats de cette étude qui seront présentés à l’occasion d’une conférence devant se tenir, prochainement, à l’initiative du ministère de l’industrie.

La réunion a enregistré la présence de représentants des ministères de l’agriculture, du commerce, des finances et l’office national de l’huile (ONH), ainsi que des professionnels, producteurs, industriels et exportateurs.

Hamad a souligné l’impératif d’élaborer une stratégie nationale en coopération avec les ministères concernés et les professionnels pour promouvoir la production et développer les exportations du secteur.

Les présents ont suggéré de créer un passage destiné aux  exportateurs au port de Radés pour faciliter les procédures de passage et l’exportation de l’huile d’olive conditionnée, outre les efforts à mener pour mieux faire connaître ce produit.