Accord de contrats de travaux avec 25 entreprises pour la construction de 11 ponts et le renforcement de 332 Km de route.

Suite aux dépouillements technique et financier des appels d’offres internationaux lancés par le ministère de l’équipement  et de l’aménagement territorial en décembre dernier, des contrats de travaux ont été accordés à cinq groupements d’entreprises de travaux publics pour la construction de 11 ponts parmi 23 envisagés dans 11 gouvernorats avec  un coût total de 48 millions de dinars financés en grande partie par la banque africaine de développement.

La première partie de ces travaux concernera la construction de ponts sur les oueds « Ouja »,  « lahmar », «  bou argoub », « Tassa », « Bou Ladhiyab », « Nabhana », « Ramel », « Grame », « Om Tamr », « El Maleh » et « Midess » aux gouvernorats de Manouba, Beja, Nabeul, Kef, Sfax, Kairouan, Kasserine, gabes, Mednin, Gafsa et Tozeur. Ils commenceront au mois de mai pour un délai d’exécution  allant d’un an à un an et demi.

Ce projet fait partie, aussi,  du programme de 2016 qui concerne la construction de 23 édifices techniques d’une longueur totale de 2300 mètres linéaires dans 21 gouvernorats afin de minimiser les perturbations des trafics routiers pendant la saison des pluies et d’améliorer la sécurité routière.

D’autre part, les résultats des appels d’offres internationaux  qui concernent le renforcement de 332 Km parmi 625 programmés ont abouti à des contrats avec 16 entreprises avec un coût de 146 millions de dinars dont la majeure partie est assurée par le fond arabe du développement économique et sociale (FADES). Ce projet qui débutera au mois de mai et dont les délais iront entre 8 et 12 mois, concernera: sept routes nationales de longueur de 222 Km et des routes régionaux de 110 Km, dont les plus importantes sont : celle qui relie la route nationale 8 à Kalaat Landlos, la route nationale 11 entre Béja et Ain Drahem, la route nationale 12 entre Haffouz et Siliana, la route régionale 83 à Sidi bou zid, la régionale 81 à Sfax, la nationale 1 à Ben Guerdéne, la nationale 3 qui reie Gafsa à Métlaoui et enfin celle entre Tozeur et Nafta.

Ce projet vise à améliorer l’état des routes afin d’améliorer ja fluidité du trafic routier et d’y promouvoir le niveau des service présentés aux routiers.   

Leave a Reply