Jendouba : difficultés de démarrage de la campagne des grandes cultures 2016-2017

Des exploitants agricoles et des investisseurs à Jendouba ont évoqué, vendredi, lors d’une séance de travail au siège du gouvernorat, les difficultés qui empêchent le bon démarrage de la campagne des grandes cultures 2016-2017 dont le manque de semences et d’engrais, la vétusté du réseau d’irrigation, la faible contribution des banques et le surendettement des agriculteurs.
La superficie globale réservée aux cultures céréalières devra atteindre, cette année, 87 mille ha, a fait savoir le Commissaire régional au développement agricole, ajoutant que la région dispose de seulement six mille quintaux de semences sélectionnées alors que ses besoins sont évalués à 46 mille, d’où l’urgence de combler ce déficit pour que la campagne démarre dans de bonnes conditions, dit-il.
Les quantités de pluies enregistrées ces derniers jours augurent d’une bonne saison dont le démarrage est prévu à la mi-novembre, précise la même source.

Leave a Reply