Tunindex en baisse de 0,23% au début de la séance du mercredi

L’indice phare de la place tunisienne débute la séance boursière, en ce Mercredi 15 Mars, avec une perte de 0,23%, à
5 562,23 points, le volume d’affaires totalisé est de 0,796 MD, selon les analyses de l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP).
Côté variations, ELECTROSTAR se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle se bonifie de 5,59%, à 3.40D. L’action CARTHAGE CEMENT gagne, quant à elle, 3,42%, à 2,72D et SIAME améliore son cours de 2,60%, à 2,36 D.
A l’inverse, TUNISAIR recule de 3,63%, à 0,53D. GIF FILTER affiche également grise mine et lâche aux premiers échanges 3,48%, à 1,66D. De son côté, SOTUMAG perd du terrain et se défait de 2,89%, à 22.80 TND
Actualités boursières
—————————–
SFBT : Le groupe SFBT a dégagé au terme de l’année 2016 un chiffre d’affaires consolidé de 913,7 millions de dinars en hausse de 5,5% par rapport à l’exercice 2015. La hausse des revenus du groupe est imputée à l’accroissement des revenus des branches LAIT à 13,7 MD, Eau à 11,3 MD et Jus à 5,5 MD, soit des évolutions de 60%, 8% et 124%. Les deux activités principales du groupe, Bières et Boissons Gazeuses ont à peine augmenté, respectivement, de 2% et 1,6% générant des revenus supplémentaires de 12 MD. Le résultat d’exploitation du groupe SFBT a enregistré une croissance de 8,4% totalisant 185,7 MD contre 171,3 MD en 2015
TUNISIE LEASING : La société a obtenu le visa du Conseil du Marché Financier (CMF) pour l’émission d’un emprunt obligataire pour un montant de 30 millions de dinars, susceptible d’être porté à 40 millions, divisé en 300.000 obligations de 100 dinars de nominal, susceptibles d’être portés à un maximum de 400.000 obligations de 100 dinars de nominal. Tunisie Leasing, de par son statut d’établissement financier, est appelée à mobiliser d’une manière récurrente les ressources nécessaires au financement de ses concours à l’Economie. A ce titre, cette émission obligataire permettra à la société de financer son activité et de restructurer sa dette en lui octroyant une ressource mieux adaptée à la nature de ses interventions en termes de maturité. La compagnie a prévu pour l’année 2017 des mises en force qui s’élèvent à 368 millions de dinars. Ces mises en force seront financées à hauteur de 110 millions de dinars par des emprunts obligataires (dont 30 millions susceptibles d’être portés à 40 millions de dinars, objet de la présente note d’opération), 87 millions de dinars par des crédits bancaires et des crédits extérieurs.

Leave a Reply