Le Kef : Selon une source syndicale des cultures sont endommagées par le gel tardif du printemps

Les arbres fruitiers et les cultures céréalières et saisonnières, dans la région du Kef, ont subi d’importants dégâts en raison du gel tardif de printemps survenu ces derniers jours, fait savoir à l’agence TAP le président de l’Union régionale des agriculteurs, Abderraouf Chebbi.
Le gel a endommagé de récentes cultures de tomate et de poivron, ainsi que des oliviers et des figuiers.
Par ailleurs, la récolte des céréales sera très modeste en raison du déficit pluviométrique, l’échaudage (accident de croissance des grains dû, soit à un coup de chaleur, soit à une attaque parasitaire) et la propagation de la septoriose du blé (champignon).

Articles Recommandés: