L’organisation agricole est mécontente des effets négatifs de la coupure d’eau d’irrigation

Le bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) s’est dit préoccupé par les effets négatifs des coupures d’eau d’irrigation sur la marche de plusieurs saisons portant de dures atteintes aux agriculteurs et nuisant au marché.
Après avoir examiné, mardi, lors d’une réunion la situation générale dans le pays, la marche des saisons et les préparatifs pour la célébration de la journée nationale de l’agriculture et de la pêche ainsi que celle de l’évacuation agricole, l’organisation agricole a exprimé son mécontentement face au manque de sérieux de l’autorité de tutelle dans le traitement du dossier de l’importation anarchique et la contrebande.
L’UTAP a appelé le gouvernement à honorer ses engagements et à exécuter le contenu de l’accord de Carthage concernant le secteur agricole et la pêche, s’agissant notamment des dossiers portant sur l’eau, le règlement des situations foncières des terres agricoles et la constitution de coopératives, outre la révision des systèmes de financement, d’assurance et de couverture sociale.
Il a également été recommandé de faire preuve de franchise envers le peuple tunisien en lui disant la vérité sur la situation que le pays traverse et d’ouvrir dans les meilleurs délais un dialogue social afin d’approfondir l’examen des différents dossiers économiques, sociaux et financiers dans un cadre participatif dans lequel l’UTAP serait une partie principale.
Le bureau excutif a reitéré son appui aux mouvements de protestations que mènent plusieurs régions et aux demandes légales des habitants et des jeunes de ces mêmes régions, mettant l’accent sur la nécessité de préserver le caractère pacifique des mouvements.
Il a renouvelé son attachement à la marche de la transition démocratique, la mise en place des institutions constitutionnelles et l’organisation des élections municipales à la date annoncée.

Articles Recommandés: