Le collectif « Be Tounsi » qui promeut l’artisanat tunisien se convertit en association

Le collectif  » Be Tounsi « , lancé en avril 2016, sur Facebook, par 8 femmes amoureuses de l’artisanat tunisien et passionnées de l’authenticité, va se convertir, bientôt, en association, a annoncé, mardi, Faten Abdelkefi, membre fondatrice de ce groupe qui compte aujourd’hui plus de 51 mille membres.
« Be Tounsi », dont les membres sont généralement des partisans de l’originalité du patrimoine et de l’identité tunisienne, se prépare déjà pour promouvoir et encourager les tunisiens et aussi les visiteurs de la Tunisie à porter les habits traditionnels à travers une action baptisée « cet été, je m’habille tunisien ». Leur objectif est aussi de soutenir le secteur d’artisanat, dont le sort est tributaire du tourisme et qui s’est trouvé terriblement touché par la crise du secteur touristique durant les dernières années.
D’après Abdelkefi, qui s’exprimait devant des journalistes au Parc des expositions du Kram (Banlieue nord de Tunis), le collectif « Be Tounsi » a réalisé un exploit remarquable et réussi, à travers, ses actions et ses manifestations, à devenir une vitrine de l’artisanat tunisien à l’échelle locale, régionale et même internationale.
Ce groupe de femmes très actives et dévouées, encouragées par le nombre croissant des membres du collectif, vise à porter la barre très haute et à profiter de sa notoriété pour servir d’autres causes toujours liées à l’artisanat. Dans cette optique, le collectif envisage de lancer, en collaboration avec l’ONU, un programme d’assistance ciblant les femmes artisanes dans les différentes régions tunisiennes.
De son côté, Raja Ayadi, membre du collectif, a appelé les professionnels de l’artisanat à apporter l’appui nécessaire aux jeunes talents pour sauvegarder les petits métiers et pérenniser le patrimoine artisanal précieux de la Tunisie et aussi créer des emplois.
Le collectif initialement dédié à l’artisanat s’intéresse, désormais, à tout ce qui concerne le consommateur tunisien avec un appel à donner priorité au « Made in Tunisia ». Par ailleurs, Hela Bennour, membre du comité fondateur de « Be Tounsi » a évoqué la campagne  » consommer tunisien « , qui a démarré depuis 10 jours et qui encourage la consommation des produits locaux en réaction à l’annonce de la dépréciation du dinar tunisien.
« Cette initiative a donné ses fruits et elle va se poursuivre durant le mois de Ramadan, qui débutera fin mai 2017 », a-t-elle dit

Leave a Reply