Chahed donne le coup d’envoi au système de transfert des eaux du nord vers le centre et le Cap Bon

Le chef du gouvernement, youssef chahed, a donné vendredi à Sejnane, le coup d’envoi au système de transfert des eaux du nord vers le centre et le Cap Bon, qui s’inscrit dans le cadre du projet des grands axes de Sejnane.
Ce projet, réalisé moyennant une enveloppe de 36 MD, va fournir lors de la première phase de son entrée en exploitation, au mois de juin prochain de l’eau potable à plus de 15 mille personnes. Une fois achevé, il a assurera l’alimentation en eau potable à plus de 36 mille personnes.
Le chef du gouvernement qui a effectué aujourd’hui, une visite de travail dans le gouvernorat de Bizerte, a inspecté le projet du barrage de Kamkoum à Sejnane dont la réalisation s’inscrit dans le cadre du programme décennal de mobilisation des ressources hydrauliques pour un montant de 38 MD.
Chahed a indiqué dans une déclaration aux médias, que le système de transfert d’une partie des eaux du nord vers le centre, le Cap Bon et même Sfax, va permettre de combler le déficit pluviométrique et assurer une équation entre l’approvisionnement de l’eau potable et de eau destinée à l’irrigation et au secteur agricole dans son ensemble.
De son côté, le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb a annoncé le lancement d’une étude relative à la réalisation d’un périmètre irrigué sur une superficie de 500 ha à Sejnane.
Le chef du gouvernement a également, rencontré certains habitants de la région qui ont évoqué plusieurs problèmes fonciers liés à la constrction des barrages outre les problématiques relatives au développement et à l’emploi.
A préciser que le taux d’approvisionnement en eau potable en milieu rural dans le gouvernorat de Bizerte atteint 85%.

Leave a Reply