Poursuite de la réalisation du plan national pour assurer l’approvisionnement en eau potable (Abdallah Rabhi)

Le secrétaire d’Etat aux Ressources Hydrauliques et la Pêche, Abdallah Rabhi a affirmé, mardi, que la réalisation du plan national visant à assurer l’approvisionnement en eau potable, se poursuit, malgré le déficit enregistré au niveau des barrages.
Dans une déclaration à la correspondante de l’agence TAP, en marge d’une visite effectuée dans le gouvernorat de Nabeul, il a souligné que les barrages enregistrent un déficit estimé à 450 millions de m3, malgré les quantités importantes de précipitations enregistrées dans le pays.
Rabhi a également fait savoir que la situation s’est améliorée dans certains gouvernorats, dont le gouvernorat de Nabeul, d’autant plus que des solutions ont été trouvées pour la majorité des points noirs, en transférant des eaux de l’extrême nord, et notamment celles du barrage de Sidi El Barrak, à travers le canal Medjerda, à raison de 750 mille m3/jour.
Toujours selon lui, une commission fixe a été mise en place pour contrôler le niveau des eaux dans le canal Medjerda-Cap-Bon, afin d’assurer l’équilibre entre l’usage d’eau pour l’irrigation et l’alimentation en eau potable.

Leave a Reply