Récolte céréalière: Un taux d’avancement de 51% de la moisson dans tous les gouvernorats du pays

Les moissons ont pris de l’avance, soit de 51%, jusqu’au 23 juin 2017, dans toutes les régions du pays, a indiqué Mohamed Ali Ben Romdhane, sous-directeur des céréales, à la Direction Générale de la production agricole, au ministère de l’Agriculture, ajoutant que les cultures céréalières de 497 mille hectares ont été collectées sur une superficie totale estimée à 976 mille hectares ».
Il a précisé à l’agence TAP que les superficies qui seront emblavées sont réparties sur prés de 702 mille hectares dans le nord et 274 hectares dans le centre et le sud.
Les superficies moissonnées s’élèvent, près de 172 mille hectares de blé dur, 38 mille hectares de blé tendre, 281 mille hectares d’orge et 6,3 mille hectares de triticale.
En ce qui concerne le rendement des céréales, Ben Romdhane a souligné que la moyenne de rendement de blé dur, varie entre 10 et 29 quintaux par hectares( ha) dans le nord, entre 12 et 24 quintaux/ha dans le centre et de 6 quintaux/ha dans les régions du sud.
Le rendement maximal a été enregistré dans les régions irriguées de Kairouan (soit 82 quintaux/ha).
Pour le blé tendre, son rendement varie entre 10 et 26 quintaux/ha dans le nord, entre 12 et 31 quintaux/ha dans le centre et de l’ordre de 5 quintaux/ha dans les régions du sud. De même, un maximum de rendement a été enregistré à Kairouan avec 65 quintaux/ha.
Pour l’orge, la moyenne de rendement varie entre 9 et 20 quintaux/ha dans le nord, entre 7 et 16 quintaux/ha dans le centre et de l’ordre de 6 quintaux/ha dans les régions du sud. Un maximum de rendement a été, également, enregistré dans les périmètres irrigués de Kairouan avec 67 quintaux/ha.
En ce qui concerne le triticale, la moyenne de rendement varie entre 11 et 23 quintaux/ha dans le nord et un maximum de rendement de 35 quintaux/ha a été enregistré à Béja.
Selon Ben Romdhane, les privés ont contribué à la collecte de 56% des quantités récoltées tandis que l’Office des céréales n’a contribué que de 1,3% et les sociétés coopératives de 40%.
A noter que la production céréalière pour la saison agricole 2016/ 2017 est estimée à 17 millions de quintaux contre 12 millions de quintaux au cours de la saison écoulée, soit une hausse de 38%.

Leave a Reply