Augmentation de 4,86% de l’endettement des Ciments de Bizerte

Le chiffre d’affaires de la Société Les Ciments de Bizerte (SCB) a enregistré un recul de 8,36%, au cours du premier semestre de 2017, pour atteindre 31 673 698 dinars, et l’endettement a grimpé de 4,86%, pour s’établir à 102 807 442 dinars, contre 98 041 518 dinars, lors de la même période de 2016, en raison des difficultés rencontrées par l’ensemble du secteur dans l’exploitation du ciment, selon la Bourse de Tunis. 
Cette baisse du chiffre d’affaires est dûe à la conjoncture du marché local conjuguée à la chute vertigineuse des exportations (-81%) sur les marchés habituels (Algérie et Libye). Cette situation a entraîné une concurrence acharnée entre les cimenteries touchant les prix, les modalités de règlements et les avantages accordés….. 
Toutefois, les perspectives des Ciments de Bizerte demeurent bonnes avec l’entrée en exploitation des nouvelles installations du quai au cours du troisième trimestre 2017 (deuxième décade d’août 2017) et la reprise des exportations et des déchargements du coke pour la majorité des cimenteries. 
Des investissements sont en cours de réalisation portent essentiellement, sur les travaux de Génie Civil du quai dont le taux d’avancement de 100%, la reprise des travaux de modernisation des installations chargements et déchargements quai, l’avancement des travaux mécanique de 90 %, l’avancement des travaux électrique de 70 %.
La société compte augmenter, au cours du deuxième semestre 2017, la production de clinker et de ciment, suite aux travaux de maintenance annuelle, ce qui permettra de subvenir à la demande locale et le développement de l’export.
SCB prévoit également la finalisation du projet d’aménagement du quai dont l’achèvement est prévu, au cours du troisième trimestre 2017, dotant ainsi la société d’un quai spécialisé performant permettant d’une part le développement des exportations par voie maritime du clinker et du ciment vers l’Afrique et l’Europe et d’autre part le déchargement des navires de coke de pétrole pour tout le secteur cimentier, reprenant ainsi les recettes conséquentes au titre de cette activité qui a été suspendue, depuis juin 2015 suite aux travaux d’aménagement.

Articles Recommandés: