Le japon accorde à la Tunisie un crédit de 780 MD pour la réalisation d’une station de dessalement des eaux de mer à Sfax

Le Japon accorde à la Tunisie un crédit de 36 676 millions de Yen, soit environ 780 millions de dinars (MD) pour la réalisation d’un projet de construction d’une station de dessalement des eaux de la mer à Sfax.
Ce crédit, accordé à la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE), sera remboursé sur 25 ans, dont 7 ans période de grâce avec un taux d’intérêt de 1,7%.
Cet accord de crédit a été signé par le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, Sabri Bachtobji, le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères du Japon, Kentaro Sonoura et le représentant de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), en marge de travaux de la 9ème commission mixte tuniso-japonaise tenue vendredi au siège du ministère des affaires étrangères.
Ce projet qui devra prendre fin en 2020 contribuera au renforcement de la capacité et de la qualité de la distribution de l’eau potable, en permettant à la SONEDE de fournir, dans une première étape, 100 mille tonne d’eaux supplémentaires par jour au profit de la région du grand Sfax, deuxième plus grande ville en Tunisie.
Ce projet devra bénéficier à un million d’habitants dans le gouvernorat de Sfax.
Le responsable japonais s’est félicité de la réussite de la Tunisie dans sa transition démocratique ainsi que l’importance de son rôle dans la région de l’Afrique du Nord et du monde arabe, réitérant le soutien de son pays à la Tunisie, notamment dans le domaine de l’infrastructure, qui est un élément essentiel pour la réalisation d’une croissance économique durable. 
Il a souligné que ce projet s’inscrit dans le cadre du programme du japon pour renforcer l’infrastructure de base dans les pays africains, soulignant que le japon a annoncé des investissements d’environ 10 milliards de dollars en Afrique pour le développement des infrastructures de qualité, lors du sommet Tokyo pour le développement de l’Afrique tenue en 2016 (TICAD).
Le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères Sabri Bachtobji a souligné que le projet de réalisation d’une station de dessalement des eaux de la mer à Sfax est le premier engagement japonais tenu parmi les promesses faites lors de la conférence sur l’investissement  » TUNISIA 2020 « , tenue au mois de novembre 2016.
Il a ajouté que les relations de coopération bilatérales devraient prendre en compte les priorités, dont en particulier les objectifs du plan de développement 2016-2020.
Les travaux de la 9ème commission mixte tuniso-japonaise ont évoqué les relations bilatérales et de partenariat entre les deux pays, notamment dans les domaines de l’investissement, des énergies renouvelables, du tourisme et des technologies des informations et de la communication. 

Articles Recommandés: