La ministre du tourisme visite le chauffeur du bus algérien victime d’une agression

La ministre du tourisme et de l’artisanat Selma Elloumi Rekik s’est rendue, mardi, à l’hôpital Habib Thameur, à Tunis, au chevet du chauffeur du bus algérien victime dans la nuit du lundi d’une agression à la Cité Ezzouhour, à Tunis, afin de prendre connaissances des conditions et soins sanitaires qui lui sont prodigués. 
Un groupe de cadres du ministère du tourisme et de l’artisanat a visité, lundi soir, le lieu de l’accident pour coordonner avec les autorités régionales et locales et s’enquérir des conditions de secours du chauffeur du bus agressé qui a été opéré et dont l’état de santé est stable, selon le ministère de l’intérieur. 
Le ministère du tourisme a également assuré un lieu de résidence aux passagers la nuit du lundi et mobilisé un bus pour leur transport vers l’Algérie dans les meilleures conditions, lit-on dans un communiqué dudit département publié mardi. 
Le bus algérien qui transportait un groupe de jeunes supporters d’un club sportif algérien a été agressé au niveau de la sortie ouest de la capitale (cité Ezzouhour).
Le ministère de l’intérieur a souligné, dans un communiqué, mardi, que les services sécuritaires ont gardé à vue en coordination avec le procureur de la République 17 personnes parmi lesquelles quatre enfants suite aux jets de pierres lancés sur un bus algérien et l’agression de son chauffeur. 
Le ministère de l’intérieur avait souligné que les recherches se poursuivent pour connaître le reste des incriminés en vue de les présenter à la justice.

Articles Recommandés: