Magasin Général dénonce l’exécution d’une décision de démolition

La société Magasin Général (MG) a dénoncé l’exécution, mercredi 9 août, d’une décision de démolition contre son magasin situé à l’Avenue de France à Tunis, « sous prétexte qu’il s’est approprié un espace municipal et qu’il a porté préjudice à un site national (les Arcades de Bab B’har) « .
Vendredi, MG a précisé, dans un communiqué, que la municipalité n’a pas respecté l’accord convenu entre les deux parties concernant la démolition, rappelant que la date a été fixée dans un premier temps pour le 14 août, avant d’être reportée au 20 août, en tant que date définitive.
La société a ajouté qu’elle ne s’oppose pas à la décision, en dépit de son étonnement qu’elle a été prise 22 ans après la construction du mur, mais elle dénonce le non respect des engagements pris par la municipalité qui a fait accélérer l’exécution de la décision de démolition avant la date fixée.
MG a exprimé, dans ce cadre, son regret quant à « la tournure prise par cette affaire, qui a touché à son image en tant qu’entreprise citoyenne responsable ».
La société a par ailleurs rappelé que le mur, objet du litige, n’a pas été construit récemment, mais il date de 1995, lorsque Magasin Général était une propriété nationale, donc bien avant de devenir un bien privé, depuis 2007.
Selon les documents parvenus à l’agence TAP (envoyés par Magasin Général), la décision de démolition date du 12 juin 2017.

Articles Recommandés: