Djerba : Lancement du projet des îlots d’intégrité

Le projet modèle des îlots d’intégrité de Djerba a été lancé jeudi 28 septembre 2017. Ce projet concernera, selon l’agence TAP, les trois municipalités de Djerba, à savoir, Ajim, Midoun et Houmet Souk. Le lancement a été annoncé lors d’un atelier de travail qui se tient du 28 au 30 septembre 2017, à l’île de Djerba. Ce projet s’étendra à d’autres municipalités dans le cadre d’un programme global de renforcement de l’intégrité en Tunisie, mis en place par le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en coopération avec l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLCC) et le ministère des Affaires locales et de l’environnement.

Le ministre de l’Environnement Riadh Mouakher qui a pris part aux travaux de cet atelier de travail a indiqué que ce projet vise à atteindre l’intégrité dans la gestion des biens publics, à changer les mentalités et à développer l’action, précisant que ce projet dont la première expérience démarrera à Djerba sera généralisé progressivement et de manière participative aux autres municipalités . Il a fait savoir que les bienfaits de ce projet seront constatés à long terme, soulignant que la lutte contre la corruption et le renforcement des attributs de la bonne gouvernance ainsi que la réforme de l’administration, la transparence et l’intégrité exigent non seulement la promulgation de lois mais aussi une action préventive.

De son côté El Kebir Alaoui, Représentant du PNUD en Tunisie a précisé que les municipalités de Djerba seront les premières bénéficiaires de ce projet qui compte le premier modèle en Tunisie et dans le monde arabe et est certifié ISO 37001, ce qui explique leurs connaissances exactes des moyens d’action et d’interaction avec le citoyen en toute transparence. Il a précisé que ce projet qui durera deux ans passe par trois étapes, allant de la détection, l’état des lieux relatifs au rendement et aux problèmes posés, tels que la corruption et autres, jusqu’à l’identification des solutions plausibles adéquates et faisables.

Ce programme vise à intégrer le citoyen pour qu’il soit un élément essentiel dans chaque action, ce qui nécessite le changement des mentalités et la sélection des meilleurs moyens pour ce faire. Il a annoncé qu’il sera procédé, dans un mois, au lancement d’un plan intégré de développement local, dans l’île de Djerba .Ce plan sera préparé de manière participative pour que l’île de Djerba soit l’île de l’intégrité.

Il a souligné que le poste de la police de Djerba sera intégré ainsi que l’hôpital jusqu’à la généralisation au reste du secteur public. Selon Najet Bacha consultante et rapporteuse générale à l’INLCC, la mise en place des îlots de l’intégrité s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action exécutif de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, de la bonne gouvernance et du renforcement de l’intégrité dans les municipalités, soulignant que l’Instance a paraphé en dehors du programme des Nations unies pour le développement (PNUD) d’autres conventions avant d’entamer le projet des îlots d’intégrité avec notamment la municipalité de la Manouba depuis environ six mois, sachant que d’autres sont en cours de conclusion avec les municipalités de Tunis, Ben Arous, Kalaa Kebira et Gabès ville.

D’après TAP

Leave a Reply