Rached Ghannouchi: éventuel report des élections municipales au mois de mars 2018

Les élections municipales seront probablement reportées, au mois de mars 2018, une date qui sera, éventuellement annoncée par l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Elections), a déclaré le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, dimanche à Djerba.
Intervenant à l’occasion d’une réunion inter- régionale, avec les structures d’Ennahdha dans cinq gouvernorats, Ghannouchi a ajouté que le mouvement n’était pas favorable au report des élections mais des raisons objectives sont à l’origine de son acceptation de l’ajournement des municipales.
Cependant il a souligné que son parti est pour la fixation d’une date précise des élections, faisant savoir que la prochaine séance plénière de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), qui se tiendra mercredi prochain, sera consacrée au comblement des vacances au sein du conseil de l’ISIE.
Au sujet de la loi sur la réconciliation administrative, il a souligné que cette loi constitue un triomphe de la politique consensuelle, ajoutant que la réconciliation n’annule pas la loi ou une décision de la justice à l’encontre de certaines personnes. Il s’agit plutôt d’une réconciliation avec des citoyens ayant commis des infractions administratives sans qu’un jugement soit prononcé à leur encontre.
Cette loi, a-t-il affirmé, ne concerne pas les personnes qui ont tiré profit de leurs fonctions et porté préjudice à l’Etat. 
Revenant sur les tensions qui ont marqué la plénière consacrée au vote de la loi sur la réconciliation administrative ainsi que sur la manifestation organisée, samedi, à l’avenue Habib Bourguiba pour revendiquer le retrait d’Ennahdha et de Nidaa Tounes du paysage politique, Ghannouchi a estimé qu’il s’agit d’une forme d’exercice de la liberté loin du respect des règles du civisme, ajoutant que cette situation est semblable à l’agitation étudiante des années 90 « .
Ghannouchi a affirmé que son parti demeure attaché à la politique de consensus qui a, selon lui, sauvé le pays.
A préciser que cette réunion s’est déroulée à huis clos et a porté selon le président d’Ennahdha sur les questions relatives au consensus et aux élections municipales. 

Leave a Reply