Tunisie-UE: Signature de deux conventions de financement dans les secteurs de l’administration et de la santé

Deux conventions de financement d’un montant total de 94 millions d’euros ont été signées mardi entre la Tunisie et l’Union Européenne. Les deux conventions ont été signées par le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui et la ministre de la Santé, Samira Merai, du côté tunisien, et le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn pour l’Union européenne (UE).

La cérémonie de signature à eu lieu ce matin à Dar Dhiafa à Carthage, en présence du chef du gouvernement, Youssef Chahed.

S’étalant sur une période de 4 ans, les deux conventions concernent les secteurs de l’administration et de la santé. Il s’agit de la convention de financement et d’appui à la modernisation de l’administration et des entreprises publiques tunisiennes (d’un montant de 73 500 000 euros) et de la convention de financement et d’appui au secteur de la santé (d’un montant de 20 500 000 euros).

L’objectif de la convention de financement et d’appui à la modernisation de l’administration tunisienne est, selon le texte de la convention, d’accompagner la Tunisie dans la mise en œuvre de sa stratégie de modernisation de l’administration publique, en phase avec les orientations du plan de développement quinquennal 2016-2020, en vue d’accroitre l’efficacité, l’efficience, la qualité et la transparence de l’action des services publics.

La convention a également pour but d’améliorer la gouvernance des services publics et des entreprises publiques, ainsi que la qualité des services rendus aux citoyens sur tout le territoire. L’accord vise, également, à moderniser et professionnaliser la gestion prévisionnelle des ressources humaines de la fonction publique ainsi qu’à maitriser la gestion prévisionnelle de la masse salariale, les emplois et dépenses de rémunération afin d’assurer les équilibres financiers.

Quant à la convention relative à l’appui au secteur de la santé, elle s’est fixée pour objectif d’accompagner la Tunisie dans l’amélioration des conditions de vie en bonne santé et la promotion du bien être de tous et à tout âge.

« L’objectif est d’améliorer la performance du système de santé de première ligne dans les gouvernorats de Jendouba, Le Kef, Siliana, Kasserine, Sidi Bouzid, Gafsa, Gabes, Kébili, Médenine, Tunis Sud, Douar Hicher et Ettadhamen ».

« Cet accord vise aussi à doter des centres de santé publique en équipements nécessaires au bien être des Tunisiens », a indiqué le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn dans une déclaration à l’agence TAP. Il s’agit, selon M. Hahn, d’une contribution de plus de la part de l’Union Européenne pour le développement en Tunisie, au service des intérêts du peuple tunisien afin de lui donner l’opportunité de bénéficier des services de santé non seulement dans les grandes villes mais aussi dans les différentes régions.

Auparavant le chef du gouvernement Youssef Chahed a reçu en audience M. Hahn.

Leave a Reply