Le logiciel Word se met à l’écriture inclusive

Une dernière mise à jour de Microsoft vient de voir le jour.

Elle incluse une option de «langage inclusif», pour éviter les formulations sexistes ou susceptibles d’exclure des minorités.

Microsoft se plie à l’écriture inclusive à sa façon. La dernière mise à jour de son logiciel de traitement de texte Word, réservée aux abonnés Office, comprend dans ses paramètres de grammaire et de style une option de «langage inclusif». Une telle fonctionnalité «cible le langage genré à même d’exclure, de rejeter ou de stéréotyper», est-il indiqué sur le site de l’entreprise.

Pour rappel, l’écriture inclusive consiste à inclure le féminin, entrecoupé de points, dans les noms, comme dans «mes ami·e·s» ou «les candidat·e·s à la présidentielle, pour le rendre «visible» et prôner des règles grammaticales plus neutres. L’expression est le fruit d’une réflexion amorcée il y a une vingtaine d’années, autour de l’idée de neutralité dans l’écriture. Longtemps cantonnée aux mouvements féministes, cette graphie s’impose désormais dans le débat public. Le logiciel Word, lui, ne propose pas l’utilisation du point milieu. Il remplacera, par exemple, le terme «les experts» par «les experts et les expertes».

 

D’après Le Figaro

Leave a Reply