Al-Joumhouri se retire du gouvernement

Le comité central du parti Al-Joumhouri a décidé de quitter le gouvernement d’unité nationale et d’accepter la démission de Iyed Dahmani du parti, a annoncé, lundi, le secrétaire général d’Al-Joumhouri Issama Chebbi.

” Cette décision intervient alors que des parties influentes au sein de Nidaa Tounes accentuent la pression sur le gouvernement, désormais menacé d’éclatement “, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse à Tunis. Chebbi a rappelé que son parti avait décidé de rejoindre le gouvernement d’union nationale, sous la conduite de Youssef Chahed, en application du document de Carthage qui définit les priorités du gouvernement.

” On n’a jamais eu l’intention de participer au ” gouvernement de Nidaa ” sous la conduite de son directeur exécutif Hafedh Caid Essebsi, (fils du président de la République), a-t-il poursuivi.

Chebbi a souligné que son parti craint désormais des concessions de plus en plus importantes faites au profit de ces parties dénonçant l’influence des directions de Montplaisir et des Berges du lac en allusion au mouvement Ennahdha et Nidaa Tounes.

Le secrétaire général d’Al-Joumhouri a qualifié d’ ” alarmante ” la situation politique dans le pays fustigeant l’éclosion de forces rétrogrades qui menacent la transition politique dans le pays.

Iyed Dahmani avait rejoint le gouvernement d’union nationale sous la conduite de Youssef Chahed en août 2016. Il avait occupé le poste du ministre chargé de la Relation avec le Parlement dans lequel il était membre. En septembre 2016, il a été nommé porte-parole du gouvernement.

TAP

Leave a Reply