USA : Le plus gros exportateur au monde du pétrole et du gaz en 2030

Le World Energy Outlook 2017 indique qu’au cours des deux prochaines décennies, le système énergétique mondial sera réorganisé par quatre forces majeures.

Ainsi, les États-Unis devraient devenir le leader mondial incontesté du pétrole et du gaz, les énergies renouvelables seront déployées rapidement grâce à la baisse des coûts, la part de l’électricité dans le mix énergétique augmentera et la nouvelle stratégie économique de la Chine l’amènera à un mode de croissance plus propre, avec des implications pour les marchés mondiaux de l’énergie.

L’énergie solaire photovoltaïque est appelée à mener des ajouts de capacités, poussée par le déploiement en Chine et en Inde, tandis que dans l’Union européenne, le vent devient la principale source d’électricité peu après 2030.

D’après l’AIE, la révolution du pétrole et du gaz de schiste aux États-Unis se poursuit grâce à la remarquable capacité des producteurs à débloquer de nouvelles ressources de manière rentable. Vers le milieu des années 2020, les États-Unis devraient devenir le plus gros exportateur du gaz naturel liquéfié (GNL) au monde et un exportateur net de pétrole d’ici la fin de la décennie. Toutefois, cela aura un impact majeur sur les marchés pétroliers et gaziers, en défiant les fournisseurs historiques et en provoquant une réorientation majeure des flux commerciaux mondiaux. 

Ainsi, les consommateurs en Asie représenteront plus de 70% des importations mondiales de pétrole et de gaz d’ici 2040. Le GNL des États-Unis va accélérer également un changement structurel majeur vers un marché du gaz plus flexible et mondialisé.

D’après Ilboursa.com

Leave a Reply