Al Fouladh menacée de disparition

La société tunisienne de sidérurgie El Fouladh, acteur majeur dans l’économie tunisienne, est menacée de disparition.

En effet, la société n’arrête pas depuis une période de cumuler des pertes.

L’entreprise publique vient de publier ses états financiers relatifs à l’exercice 2016 faisant ressortir un résultat net déficitaire de 31,1 millions de dinars contre une perte nette de 31,5 millions en 2015 et de 23,7 millions en 2014.

A fin décembre 2016, la société a toutefois amélioré son chiffre d’affaires par rapport à 2015 pour s’élever à 139,8 millions de dinars, en hausse de 27% sur un an. En revanche, les charges d’exploitation ont progressé de 15,3% passant de 123,7 millions de dinars en 2015 à 142,7 millions à fin décembre dernier.

A cet effet, le résultat d’exploitation ressort déficitaire de 2,8 millions de dinars contre un résultat négatif de 13,7 millions une année auparavant. Les charges financières, gros point noir du bilan de la société EL FOULADH, ont augmenté de 25% sur un an pour atteindre 23,7 millions de dinars en 2016 contre 13,7 millions un an plutôt.

Endettement colossal

D’après le rapport des commissaires aux comptes, l’endettement de la société EL FOULADH à fin décembre 2016 s’élève à 185 millions de dinars tandis que  les fonds propres affichent un montant négatif de 174,7 millions de dinars.

Par ailleurs, le rapport relève que la société AL FOULADH doit à la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS) quelque 45,8 millions de dinars, à la STEG 60 millions et au fisc 17,9 millions.

D’après Ilboursa.com

Leave a Reply