Etudiants contre la corruption : Atelier de réflexion à Ain Draham

Dans le cadre du partenariat entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption, un atelier de réflexion sur les principes de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans les milieux universitaires en Tunisie, aura lieu le samedi 11 et le dimanche 12 novembre 2017 à Ain Draham.

Cet atelier collaboratif réuni professionnels du secteur, étudiants et plusieurs acteurs de la lutte contre la corruption en Tunisie.

Il constitue une initiative courageuse et innovante qui s’intéressera à un sujet longtemps considéré comme tabou.

La corruption dans les milieux universitaires et étudiants est devenue une pratique courante, standardisée par le biais des différentes formes qu’elle peut avoir. Ces journées ” étudiants contre la corruption”, constituent l’occasion, après une introduction au sujet qui concerne le cadre juridique et institutionnel de la lutte contre la corruption ainsi qu’un bref aperçu sur les travaux de l’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption, une session de formation destinée à un groupe représentatif d’Etudiants, permettra de concevoir un plan de lutte contre toutes les formes de corruption en milieu universitaire.

Il s’agit d’une rencontre qui se veut le point de départ d’une série de campagnes de sensibilisation qui visera l’université tunisienne dans son ensemble, d’où son importance et sa primordialité sur les plans, théorique et pratique.

Les divers travaux de cet atelier serviront à l’élaboration d’un plan de lutte la corruption au niveau de l’université tunisienne. Ils visent également à inclure les étudiants dans l’action de l’Instance avec ces deux volets consacrés à la bonne gouvernance et à la lutte contre la corruption.

La mise au point d’un programme relatif aux campagnes de sensibilisation sur les principes de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption dans l’université tunisienne est également envisageable. Cet atelier de réflexion s’adresse principalement à tous les acteurs du milieu universitaire dans son ensemble et plus spécifiquement, aux groupes d’étudiants qui sont concernés par les campagnes de sensibilisation qui découleront de cette initiative.

D’après Tekiano

Leave a Reply