Grève ouverte des boulangeries relevant de l’UTICA

La chambre nationale des boulangers, relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), a annoncé, mardi, une grève générale ouverte des boulangeries à partir de mercredi, alors que le Groupement professionnel Industrie de la Boulangerie et de la Pâtisserie, relevant de la Confédération des Entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT) a fait savoir que les boulangeries modernes assureront la production de pain en quantités importantes.

La chambre explique sa décision d’observer la grève par l’absence de réponse à ses revendications dont celle de mettre fin au phénomène des boulangeries anarchiques et l’application de la loi qui n’autorise la fabrication du pain qu’aux seuls détenteurs d’une carte professionnelle.

Lors d’une séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) tenue, mardi, et consacrée à l’examen du projet de budget de son département pour l’année 2018, le ministre du commerce Omar Béhi a affirmé, qu’au niveau des gouvernorats ” les permis sont accordés aux boulangeries sur décision d’une commission présidée par le gouverneur et un représentant du ministère “.

Le Groupement professionnel Industrie de la Boulangerie et de la Pâtisserie, relevant de la CONECT a appelé tous les propriétaires de boulangeries subventionnées et non subventionnées à garantir les quantités nécessaires pour répondre aux besoins des consommateurs.

Dans un communiqué, le groupement souligne que ” les efforts se poursuivent avec le gouvernement et les autorités concernées pour trouver les solutions adéquates qui prennent en considération les intérêts des citoyens et les différentes parties et garantissent la rationalisation et la transparence de la subvention “.

TAP

Leave a Reply