Immobilier : En 2018, les prix des logements grimpent de 12%

La Chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers (CSNPI), qui s’oppose à la soumission des logements commercialisés par les promoteurs immobiliers à une TVA de 19%, dans le cadre du projet de loi de Finances de 2018, n’a pas réussi à convaincre les représentants du peuple ni les représentants du gouvernement des répercussions de cette mesure aussi bien sur le secteur que sur l’économie nationale.

Selon un communiqué de la chambre, cette dernière a proposé la soumission des logements commercialisés par les promoteurs à une TVA de 7% au lieu de 19% prévue par le projet de loi de Finances de 2018.

La soumission du secteur à la TVA ne fera que rendre les choses plus compliquées et le Tunisien sera de plus en plus réticent à l’achat d’un logement puis que les prix vont par conséquent augmenter de 12%, estime la Chambre.

Et de rappeler que le secteur est confronté à plusieurs difficultés dont la flambée des prix des matières premières, la hausse des prix des produits des carrières, la libéralisation du secteur du ciment et le manque de la main d’œuvre spécialisée.

La Chambre tient à préciser que ladite mesure est contradictoire avec le programme du gouvernement qui appelle à faciliter les procédures d’acquisition du premier logement et au principe de la justice fiscale.

D’après Ilboursa.com

Leave a Reply