ISIE : Les municipales risquent d’être reportées

En cas d’absence de consensus sur un candidat pour la présidence de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), la date du 25 mars 2018 pour l’organisation des municipales ne serait plus envisageable”, a indiqué, lundi, Nabil Baffoun, membre de l’ISIE.

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) devrait se réunir, mardi, en plénière, pour l’élection d’un président de l’instance électorale.

“Le président de l’ISIE demeure le meilleur représentant de l’instance au double plan national et international”, a-t-il déclaré à la TAP, émettant le souhait de voir “le scrutin être remporté par le candidat le plus adapté à cette mission”.

Interrogé sur son absence de la course à la présidence de l’Iise, Baffoun a affirmé qu’il aurait préféré voir le conseil de l’instance parvenir à un consensus autour d’un ou deux candidats au maximum pour faciliter la mission du Parlement.

Le conseil de l’ISIE s’était réuni, vendredi dernier, avant de rencontrer le président de l’assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur, sans parvenir à un accord.

Pour rappel, Nabil Baffoun avait présenté sa candidature à la présidence de l’ISIE lors des deux tours précédents où il a obtenu 73 voix au cours du premier et deux voix seulement au deuxième. Quelque 109 voix étaient nécessaires pour remporter l’élection.

Six candidats se sont, jusque-là présentés à la présidence de l’ISIE. Il s’agit de Farouk Bouasker, Nejla Brahem, Anis Jarboui, Anouar Ben Hassan, Nabil Azizi et Mohamed Tlili Mansri.

TAP

Leave a Reply