Lancement possible de “l’essence prémium” pour les voitures de luxe en Tunisie

Le ministère est entrain d’examiner la possibilité de lancer un nouveau produit “l’essence prémium” qui sera utilisé par les voitures de luxe et ne sera pas subventionné par l’Etat, a déclaré le ministre de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables Khaled Kaddour.

Il a expliqué, à l’occasion d’une séance d’audition, tenue à l’ARP, par la commission des finances, de la planification et du développement que cette mesure qui figure parmi les solutions techniques possibles sur lesquelles le ministère se penche pour réduire la compensation concernera 10% du total des consommations.

Et de préciser que l’équipe qui travaille actuellement sur le dossier de la subvention des hydrocarbures présentera une vision pour la discuter à l’ARP en mars prochain.

Le dossier de la subvention, a-t-il dit, constitue une problématique ardue dans le budget de l’Etat, d’autant qu’il est prévu de voir le prix du baril de pétrole grimper à 65 dollars en 2019 et 70 dollars en 2020 , ce qui représente “le prix d’équilibre”, selon les estimations des experts.

Kaddour a fait remaquer que l’augmentation d’un dollar du prix du baril de pétrole coûte à l’Etat des ressources additionnelles de 121 millions de dinars pour ce qui est de l’année 2018.

Concernant le réajustement automatique des prix des hydrocarbures, il a souligné que la hausse ou la baisse des prix ne doit pas dépasser 5%, soit 80 millimes le litre d’essence.

Le ministre a reconnu l’existence de problématiques dans l’avancement des programmes nationaux en matière d’énergies renouvelables, assurant que le ministère compte organiser un atelier, au début du mois de décembre prochain, pour identifier les solutions à même de dépasser ces difficultés et de permettre la mise en oeuvre de ces programmes.

TAP

Leave a Reply