Tunisie-Suisse: signature d’une convention d’appui aux exportations tunisiennes

Une convention visant à soutenir les exportations tunisiennes et faciliter la conquête de nouveaux marchés par nos exportateurs, en l’occurrence la Suisse ainsi que d’autres marchés européens, dans le cadre du « Swiss Import Promotion Programm » (SIPPO), a été signée mardi à Tunis, par le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari et l’ambassadeur de Suisse à Tunis, Rita Adam.
Ainsi, une enveloppe de l’ordre de 1,5 million de francs suisses (l’équivalent de près de 4 millions de dinars) sera mobilisée, dans une première phase couvrant la période 2017-2020, via les institutions d’appui tunisiennes, à savoir le Centre de Promotion des Exportations (Cepex), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis (CCIT), l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA), le Groupement des Industries de Conserves Alimentaires (GICA) et le Groupement Interprofessionnel des Produits de la Pêche (GIPP).
L’accès aux nouveaux marchés sera assuré, entre autres, par le biais du renforcement des compétences des institutions d’appui au commerce, de sorte à mieux relier les entreprises tunisiennes exportatrices aux importateurs en Suisse, en Europe et dans d’autres marchés-cibles importants.
Ladharia souligné, à cette occasion, l’importance de ce projet « en phase avec les priorités du gouvernement », d’autant plus que l’exportation se veut un axe majeur dans le programme d’action du gouvernement pour booster la croissance économique.
De son côté, l’ambassadeur suisse a souligné que ce programme ciblera trois principales filières disposant d’un fort potentiel de développement, à savoir les produits de la pêche à haute valeur ajoutée, les aliments transformés et les ingrédients naturels.
 » Outre l’huile d’olive, la Tunisie dipose d’importants produits, moins connus ayant un grand potentiel inexploité, tels que le miel, la figue de Barbarie, le concassé de tomates…C’est ces produits là que nous voulons les soutenir à l’exportation « , a-t-elle indiqué.
Elle a, aussi, assuré qu’en cas de succès, cette première phase pourra être suivie de deux phases ultérieures d’une même durée.
D’après la responsable, le Programme SIPPO, déjà mis en œuvre dans 11 pays, facilitera aux entreprises tunisiennes l’accés à des services d’exportation de qualité, leur permettant de développer leurs réseaux commerciaux, d’accéder à des formations utiles et de maîtriser l’utilisation d’informations en temps réel sur les tendances des marchés et les analyses des environnements concurrentiels.

Leave a Reply