La BAD apporte un financement de 122 millions d’euros pour la construction du pont de Bizerte

La Banque Africaine de Développement (BAD) a accordé, jeudi, à la Tunisie un crédit de 122 millions d’euros (environ 361 millions de dinars) afin de contribuer, au financement du projet du pont de Bizerte dont le coût total s’élève à 750 Millions de Dinars (MD).
L’accord relatif à ce crédit qui est remboursable sur 19 ans, dont 7 ans de grâce et est assorti d’un taux d’intérêt de 0,44%, a été signé par le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale Zied Ladhari et le directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord, Mohamed El Azizi.
La Tunisie a déjà mobilisé pour ce projet 123 millions d’euros (364 MD), obtenus auprès de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) outre ne contribution de l’Etat de 32,3 millions d’euros (95 MD).
Ladhari a souligné que ce projet permettra de générer une nouvelle dynamique économique dans la région et avec d’autres régions notamment, le Grand Tunis, notant que ce projet favorisera la résolution du problème de congestion aigue du trafic routier et l’amélioration de la mobilité dans la ville de Bizerte ainsi que sa connectivité aux autres pôles économiques du pays.
Le projet qui prévoit la construction d’un nouveau pont à l’extérieur de la ville ainsi que des liaisons routières avec l’autoroute A4 permettra de canaliser le trafic ayant une destination autre que le centre-ville de Bizerte et de libérer le transit à travers le pont mobile, par lequel transite plus de 44 mille véhicules par jour.
En 2017, la coopération entre la Tunisie et BAD, s’est axé sur les secteurs de l’agriculture, les technologies de communication, l’infrastructure, l’éducation et l’appui budgétaire et ce moyennant environ 1200 MD.
Présent lors de la cérémonie de signature, le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui a indiqué que l’appel d’offre relatif à ce projet sera lancé avant juin 2018, alors que les travaux débuteront en 2019 et s’étaleront sur 3 ans et demi.
Ce pont sera fixe et s’étendra sur 2070m, au niveau du canal de Bizerte et ce à hauteur de 56 mètres ce qui permet le passage de tous les types de navires selon lui.
Le projet sera réalisé sur trois phases: la première porte sur la création d’une liaison sud grâce à la réalisation d’une autoroute sur 4,5 km, tandis que la deuxième tranche comprend la construction d’un pont principal. Quant à la dernière phase, elle prévoit la réalisation d’une liaison nord et d’une autoroute de 2,5 km. 

Leave a Reply