La commission des Finances adopte un accord de prêt entre la Tunisie et le FADES

La commission des Finances, de la planification et du développement à l’ARP a adopté, jeudi, un accord de prêt entre la Tunisie et le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), pour le cofinancement de la première tranche du projet de l’autoroute Tunis-Jelma, moyennant une enveloppe de l’ordre de 375 millions de dinars (MD).
Le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a annoncé, lors d’une séance d’audition organisée par la commission, à l’ARP, que le lancement d’un appel d’offres concernant ce projet est prévu en juin 2018. « Les travaux vont démarrer en 2019 et seront achevés fin 2021 pour la réalisation de cette autoroute de 186 km et d’un budget estimé à 1660 MD », a-t-il dit.
Il a souligné que l’appel d’offres sera international, mais le ministère mise, en premier lieu, sur les promoteurs tunisiens et tient à les encourager à s’organiser dans le cadre de coopératives pour pouvoir s’engager dans la réalisation de mégaprojets.
Par ailleurs, Arfaoui a indiqué que son département a proposé, à la présidence du gouvernement, cinq projets à réaliser dans le cadre du partenariat public-privé, dont le projet de l’aménagement du lac Séjoumi, pour un coût de 460 MD, et qui fait actuellement l’objet de concertations entre des investisseurs tunisiens et internationaux.

Leave a Reply