La BERD lance le Programme de mentorat pour les femmes chefs d’entreprises

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a officiellement lancé, mardi, le Programme de mentorat pour les femmes chefs d’entreprises, une composante essentielle du programme  » Appui aux femmes entrepreneures  » (Women in Business -WIB), et ce, en partenariat avec l’organisme à but non lucratif Mowgli Mentoring.
S’inscrivant dans le cadre du Programme global d’Appui à la Compétitivité des services, financé par l’Union Européenne (PACS), le programme de mentorat servira de plateforme pour promouvoir le développement des entreprises appartenant à des femmes à travers un mentorat personnel et professionnel visant à développer les qualités de leadership et de management, essentielles au succès de l’entreprise.
 » Ciblant des femmes chefs d’entreprises, et particulièrement celles qui dirigent des PME opérant, notamment, dans les domaines de l’artisanat, le tourisme, les technologies de l’information et des communications (TIC), le transport et la logistique, outre les services professionnels, ce programme, qui durera une année, s’attèle à leur offrir l’opportunité de communiquer et d’interagir avec leurs mentors « , a indiqué Anis El Fahem, directeur national du programme d’assistance technique à la BERD.
Et d’ajouter que l’objectif recherché,  » est de renforcer la confiance en soi et développer les capacités de croissance des entreprises sur le moyen et le long terme, et ce, tout en assurant l’équilibre entre la vie professionnelle et familiale de ces femmes « .
Il s’agit de donner aux femmes entrepreneures les moyens d’exercer leurs activités et d’obtenir de bons résultats économiques, d’encourager la croissance, de créer des emplois et générer des avantages sociaux, contribuant ainsi à l’impulsion de l’économie du pays, a-t-il encore fait savoir.
Evoquant le programme PACS, El Fahem a précisé que  » ce programme, déjà lancé dans d’autres pays comme l’Egypte, la Jordanie, et aussi dans plusieurs pays de l’Europe de l’est, revêt un aspect particulier pour la Tunisie, d’autant plus qu’il a mobilisé un budget colossal s’élevant à 14 millions d’euros (environ 42 millions de dinars), financé par l’Union Européenne « .
Environ 560 femmes chefs d’entreprises exerçant dans tous les secteurs et implantées dans les différentes régions du pays, ont bénéficié de ce programme, lancé depuis trois ans, a indiqué le rsponsable, ajoutant qu’elles ont reçu des subventions allant de 10 mille euros (30 mille de dinars) à 50 mille euros (150 mille de dinars).
La PDG de Mowgli Mentoring, Kathleen Bury, a, pour sa part, indiqué que le programme a pour but de fournir un soutien personnel et professionnel aux femmes entrepreneures.
En ce qui concerne cette initiative de mentorat, elle a précisé qu’elle vise à former à l’art du mentorat individuel, 12 femmes chefs d’entreprises, lesquelles assureront le mentoring d’autres femmes.
Il est à noter que deux sessions de sensibilisation au mentorat ont été organisées, mardi, à l’occasion de lancement officiel du Programme de mentorat pour les femmes chefs d’entreprises. La première a ciblé environ 110 femmes entrepreneurs, alors que la seconde a été destinée à 140 professionnels volontaires qui souhaitent devenir mentors.

Leave a Reply