1500 artisans participent au Salon de la création artisanale, du 26 avril au 6 mai, au Parc du Kram

Plus de 1500 exposants, dont plus de 1000 artisans présents dans les espaces de commercialisation, prennent part du 26 avril au 6 mai 2018, au Parc du Kram, à la 35ème édition du Salon de la création artisanale, placée sous le thème  » 35 ans de créativité ». « C’est un nombre record d’artisans, représentant les différentes filières d’activités artisanales, qui ont eu l’occasion, cette année, d’exposer et de présenter leurs articles à la vente à cette édition du Salon », a indiqué Faouzi Ben Halima, directeur général de l’Office national de l’artisanat (ONA), dans une déclaration à l’agence TAP.
Et d’ajouter que d’autres espaces ont été aménagés, dans le cadre de ce salon, afin de mettre en valeur les filières artisanales tunisiennes, dont l’espace de l’innovation, qui accueille 300 artisans spécialisés dans les métiers des arts de la table et des articles cadeaux, ainsi que des étudiants des écoles des arts et métiers.
« Nous avons aménagé, également, un espace dédié aux 14 gouvernorats de l’intérieur (Tataouine, kébili, Siliana…), avec la participation de 120 artisans, en leur octroyant gratuitement, un espace d’exposition de 504 m2. Les deux gouvernorats de Kasserine et Sidi Bouzid sont les invités de cette édition et proposeront un programme d’animation riche et varié ».
« A cela, s’ajoute l’espace des jeunes promoteurs qui regroupe 87 stands, mettant en l’avant des projets lancés par des jeunes venant des quatre coins de la République, dans les domaines du tissage, du bois d’olivier, de la céramique, de la peinture sur tous les supports… ».
Parmi les spécificités de cette année, nous avons établi un partenariat avec la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH), afin de sensibiliser les hôteliers de l’importance de l’artisanat tunisien et les inciter à opter pour des articles locaux originaux dans le décor de leurs établissements, a encore fait savoir le directeur général de l’ONA,
« Le Salon sera marqué cette année par l’organisation de l’Olympiade de la Décoration sur bois, avec la participation de 12 artisans des différentes régions du pays. Cette spécialité est en voie de disparition, alors qu’elle présente un grand potentiel et d’importantes opportunités d’investissement. C’est pour cela que nous avons voulu faire connaitre ce métier, inciter les jeunes à y adhérer et aider les artisans à commercialiser leurs articles « , a-t-il noté.
A ce propos, Amel Nouira, chef de service à l’ONA, a indiqué que cette olympiade, organisée pour la cinquième année consécutive, est destinée à faire revivre des métiers menacés de disparition. Nous avons organisé, au départ, un concours régional qui a été couronné par la réception de 102 articles de 18 gouvernorats. Un jury a sélectionné les 12 meilleurs articles. Les artisans lauréats, en lice dans cette olympiade nationale, sont invités à réaliser leurs chefs-d’œuvre, ici au Salon. Les trois premiers lauréats recevront des prix d’une valeur respectivement de 3000 D, 2000 D et 1000 D ».
Fatma Mrabet, une artisane de Kébili, a indiqué qu’elle participe au Salon avec huit autres femmes artisanes de sa région, pour présenter les articles et les métiers artisanaux spécifiques de ce gouvernorat, dont le tissage et tous les produits du palmier (les dattes, la confiture de dattes, le café avec les noyaux de dattes, les couffins…).
L’artisane a exprimé sa joie de participer à cette manifestation, qui se présente comme l’unique opportunité de commercialiser ses produits. Elle a appelé, dans ce cadre, les autorités concernées à mobiliser tous les moyens pour faire connaître l’artisanat tunisien à l’étranger et aider les artisans à commercialiser leurs articles, ce qui permettra d’assurer la pérennité de ces métiers.
Il est à noter que l’Algérie exposera encore une fois, cette année, dans un stand aménagé et regroupant une vingtaine d’artisans dans plusieurs spécialités.

Leave a Reply