Election de la Tunisie, en tant que nouveau membre du conseil d’administration d’Arabsat

Le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique, Anouar Maarouf, a annoncé, jeudi, l’élection de la Tunisie, en tant que membre du conseil d’administration de l’Arabsat et qu’elle présidera la 42ème conférence annuelle de l’Organisation arabe des satellites de communications.
Intervenant lors de la clôture des travaux de la conférence, organisée par l’Arabsat à Gammarth, Maarouf a mis l’accent sur le rôle de la Tunisie dans la promotion de l’activité de l’Arabsat, qui se veut l’un des plus importants opérateurs de télécommunications à l’échelle mondiale, malgré les difficultés de coordination entre les pays membres, faisant remarquer que l’organisation se présente comme modèle unique du travail arabe commun, notamment dans le domaine technologique.
Le ministre a rappelé qu’Arabsat dispose de deux stations de contrôle satellitaire, dont la première est implantée en Tunisie (région d’Edkhila à Manouba), alors que la seconde est située en Arabie Saoudite.
Il est à noter que la Tunisie a conclu un accord avec Arabsat, début de 2018, pour l’implantation d’une nouvelle station satellitaire au sein de l’Office national de la télédiffusion (ONT). En vertu de cet accord, les chaines de télévision et de radio tunisiennes seront diffusées directement sur Arabsat, sans passer par une autre station terrestre, ce qui favorisera l’amélioration de la qualité des services et le lancement, à partir de la Tunisie, des télévisions numériques de haute définition.
De son côté, le président exécutif d’Arabsat, Khaled Ben Ahmed Balkheyour, a fait savoir que son organisation se penche sur la construction de deux satellites industriels, d’un coût dépassant les 600 millions de dollars (environ 1 440 millions de dinars), qui permettront de renforcer la couverture de l’organisation en Europe et en Afrique, en matière de services d’Internet, de diffusion télévisée et de prestations de communications militaire et maritime. Les deux stations seront prêtes entre la fin de 2018 et le premier trimestre 2019.
Le responsable a indiqué, lors de la réunion qui a été marquée par la présence d’un nombre de ministres arabes de télécommunication et d’information, que les bénéfices réalisés par Arabsat, au cours de l’année 2017, ont atteint 120 millions de dollars (soit l’équivalent de 288 millions de dinars).

Leave a Reply