L’appui financier de la BID à la Tunisie va être multiplié au cours des prochaines années (Zied Ladhari)

 » L’appui financier de la Banque Islamique de Développement (BID) à la Tunisie va être multiplié au cours des prochaines années et servira pour le financement de plusieurs projets dont l’appui au commerce extérieur, le transport de l’électricité, la construction de deux hôpitaux à Thala et à Edahmani, ainsi que d’autres projets en l’occurrence le transfert de l’usine de l’alfa de Kasserine, en dehors de la région urbaine « , a indiqué le ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Ladhari, dans une déclaration à l’agence TAP, en marge de la 43ème édition des réunions annuelles du Groupe de la BID (1er-5 Avril 2018).
Il a rappelé que le budget réservé par la Banque à la Tunisie s’est élevé à environ 2 200 millions de dinars (MD), durant la période post-révolution.
D’après Ladhari, les réunions annuelles du Groupe de la BID à Tunis, vont être couronnées par la signature, demain jeudi, d’un document de partenariat stratégique avec la Tunisie, pour les trois prochaines années. Ce partenariat aura un autre aspect technique non financier, qui se présente comme des prestations d’accompagnement des initiatives privées dans les domaines du commerce extérieur et de l’exportation.
Le ministre a souligné, par ailleurs, que  » le choix de la Tunisie, en tant que présidente du conseil des gouverneurs, pour abriter les réunions 2018 de la BID, confirme le rétablissement de la confiance en notre pays, comme une destination et un site attractif qui peut assurer l’organisation de grands évènements selon les normes internationales, et ceci est très important puisqu’on ne peut parler ni d’investissement, ni de croissance, avant de rétablir cette confiance « .
En ce qui concerne la réunion des gouverneurs de la BID, organisée mercredi, dans le cadre des réunions de la Banque, Laadhari a fait savoir qu’elle regroupe les 57 ministres représentant les pays membres de la BID et qu’elle sera axée sur l’évaluation des activités du groupe durant l’année dernière et la présentation de ses programmes futurs. D’autres sujets seront, de même, évoqués, se rapportant aux équilibres financiers, à la gestion, et aux projets réalisés par les différentes institutions relevant du groupe.

Leave a Reply