« Les quantités recensées de phtalates dans l’huile d’olive bio tunisienne, ne dépasse pas 0,7 mg/ kg (ministère de l’agriculture)

Suite à l’enquête publiée dans le dernier numéro du magazine français  » 60 Millions de consommateurs « , menée sur 74 produits bio d’origine géographique variée et qui a révélé que l’huile d’olive biologique tunisienne ne présente pas de traces de pesticides, mais que deux marques bio provenant de Tunisie, contiennent des plastifiants, notamment des phtalates, le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a souligné mardi, dans un communiqué, « l’absence d’une législation nationale, européenne ou internationale qui fixe le seuil maximal toléré de phtalates dans les produits bio ».
Le département de l’agriculture explique que quelques recommandations à caractère non obligatoire, ont été faites dans ce sens, par des associations à l’instar de l’association allemande  » BNN « , qui fixe le seuil toléré de phtalates à 1 mg/ kg.
La même source a précisé que malgré le caractère non obligatoire de ces recommandations, les exportateurs de l’huile d’olive biologique tunisienne procèdent automatiquement à des analyses dans des laboratoires accrédités pour révéler les traces de phtalates, sachant que les quantités recensées par l’enquête en question chez les marques citées dans l’article ne dépasse pas 0,7 mg/ kg.
Le ministère a, par ailleurs, souligné que l’absence de traces de pesticides dans l’huile d’olive biologique tunisienne confirme l’efficacité et la crédibilité des systèmes de contrôle utilisés dans l’agriculture biologique tunisienne et l’engagement de toutes les parties prenantes de ce secteur et renforce la reconnaissance dont jouit le pays, auprès de l’Union Européenne, en tant que pays producteur et exportateur des produits biologiques.

Leave a Reply