Quatre organisations professionnelles refusent l’importation de poules pondeuses

Quatre organisations professionnelles ont exprimé leurs refus de la décision prise par le ministère du commerce d’importer 1,5 million de poules pondeuses et d’autoriser les importateurs de l’extérieur de la filière d’importer des quantités massives de viande de volaille, malgré la disponibilité de production nationale qui peut répondre aux besoins du marché intérieur.
L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), l’union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), l’association tunisienne des producteurs d’œufs de consommation et le syndicat national des agriculteurs (SYNAGRI) ont considéré que cette décision unilatérale perturberait le système de production pendant Aïd El-Idha, selon un communiqué commun publié mardi.
Les organisations professionnelles ont précisé qu’une réunion urgente organisée, lundi, a dévoilé la programmation de production, en mai 2018, de 10,531 tonnes de viande de volaille, de 10,207 tonnes (juin 2018) et 10,454 tonnes (juillet 2018) et le retrait de poules pondeuses (1 million œufs(avril2018), 1,300 million œufs (mai 2018), 2,5 millions œufs(juin 2018) et 2 millions œufs(juillet 2018)).
Elles ont souligné que la décision du ministère du commerce a fait échouer le consensus entre tous les acteurs et les travaux du comité consultatif chargé de la production de volaille et ses dérivés pour réformer la filière de volaille.

Leave a Reply