lundi, 22 avril 2024

La stratégie nationale de maîtrise de l’énergie à l’horizon 2030

La stratégie nationale de maîtrise de l’énergie à l’horizon 2030, a été construite sur la base des résultats issus du débat national organisé entre la fin de 2013 et le mois d’Avril 2014, sur la politique énergétique du pays.
Les objectifs de cette stratégie consistent en l’amélioration de l’indépendance énergétique par la réduction de la consommation d’énergies fossiles et la diversification du mix énergétique, la réduction de la facture énergétique, à travers la baisse des subventions publiques et le développement industriel des technologies de maîtrise de l’énergie, la réduction des émission de gaz à effet de serre et la création d’emplois et préservation du niveau de vie des ménages défavorisés.
Les deux grands axes de la stratégie nationale, sont la réduction de la demande d’énergie primaire de 17 % en 2020 et de 34 % en 2030 et le développement des énergies renouvelables. L’économie d’énergie qui serait réalisée en 2030, devrait atteindre 6,5 Mtep. A l’horizon 2030, 30% de l’énergie électrique devrait être produite à partir des énergies renouvelables. Corrélativement à ces deux résultats, on devrait assister à une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 48%.
Pour atteindre les objectifs fixés, un plan d’action s’étendant sur la période 2014-2020, a été élaboré. Il s’agit d’un programme d’investissement qui se déroule en trois phases : les actions lancées avant 2013, celles relatives à la période 2014-2016 et celles de la période 2017-2020. Il est articulé autour d’actions relatives à tous les secteurs et plus particulièrement l’industrie, le tertiaire et le bâtiment, et prévoit des économies d’énergie respectives de 51%, 26 % et 25 à l’horizon 2020. Les actions ciblées concernent l’audit et les contrats programmes, la cogénération, l’éclairage efficace (LBC, éclairage public, et lampes LD), les bâtiments efficaces et le transport.