ARP -BIRD: adoption de l’accord de crédit pour l’appui budgétaire, en 2018

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a adopté samedi matin, en plénière, le projet d’accord de crédit d’un montant de 413,4 millions d’euros (1 280 MD) que la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) a accordé à la Tunisie, en tant qu’appui au budget de l’Etat, pour l’exercice 2018, avec 143 voix pour, 21 contre et l’abstention de 11 députés.
Dans son intervention, en réponse aux interrogations des députés, le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Ladhari a affirmé que  » l’arrêt de l’endettement extérieur, va entraver le développement en Tunisie, surtout que les recettes du budget de l’Etat ne permettent que de couvrir certains domaines, tels que les salaires et le remboursement des dettes ».
Il a assuré que les réformes proposées par certains députés (réforme fiscale et traitement des dossiers de la corruption) ne sont pas actuellement suffisantes pour ne plus recourir à l’endettement extérieur au vu du déficit structurel du budget de l’Etat depuis l’indépendance.
Il a estimé que la Tunisie a besoin de l’endettement extérieur, dans des limites raisonnables, soulignant que le gouvernement n’a pas dépassé les limites autorisées par l’ARP.
Il a avancé que le crédit de la BIRD sera consacré à des investissements publics et à des projets de développement.

Leave a Reply