Le projet d’approvisionnement de la région de Djebba en eau potable sera lancé durant le 2ème semestre 2019

Le projet d’approvisionnement de la région de Djebba en eau potable, à travers la mise en place d’une station de pompage et le changement de canaux, sera lancé durant le 2ème semestre 2019, a annoncé Ali Melki, délégué régional de l’Agriculture de Beja, dans une déclaration à l’agence TAP, rappelant que ce projet financé par la Banque mondiale, a mobilisé un investissement de l’ordre de 13 millions de dinars (MD).
Intervenant lors de la « Journée d’Ouverture de la Campagne de la Figue de Djebba AOC « , à Tibar (gouvernorat de Beja), le responsable a noté que la la culture de figues qui constitue le principal produit de terroir de cette région, a augmenté, au cours des dernières années, passant de 200 à 400 hectares, en dépit des quantités limitées d’eau.
De son côté, le ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb, a estimé que la problématique de pénurie d’eau dont souffre la région de Djebba se présente comme un problème national.
Il a souligné, par la même occasion, l’importance d’investir dans des produits locaux dans chaque région du pays, afin d’améliorer les conditions de vie des citoyens et valoriser le tourisme agricole.
Il a, de même, mis en exergue la détermination des habitants de Djebba qui œuvrent à développer le secteur de la figure et à former des coopératives de services agricoles dans le dessein d’organiser et de faciliter la transformation de ce produit, ainsi que de promouvoir sa commercialisation à l’échelle nationale et mondiale, surtout après l’obtention du label d’Appellation d’origine contrôlée(AOC).
De son côté, Faouzi Djebbi, président de l’association du festival de figues de Djebba, a souligné que la récolte de figue sera  » bonne  » cette année, avec une quantité, qui dépassera 3500 tonnes, en dépit des conditions climatiques difficiles et de la pénurie d’eau.
Il a fait savoir, aussi, que la variété  » Bouhouli Djebba  » qui représente 80% de la production de figues dans la région, est parvenue à conquérir de nouveaux marchés à l’international, dont notamment les pays de Golfe, le Canada et l’Europe. » Nous œuvrons actuellement à conquérir de nouveaux marchés, dont le marché russe « , a-t-il ajouté.
Djebba compte 27 variétés de figues, dont Bouharrag, goutti, nemri, boukhobza, wahchi, khenziri, khortoumi, Fawari…

Leave a Reply