Les ingénieurs de l’INS appellent les acteurs politiques à renforcer l’indépendance de l’Institution

Le bureau du Syndicat national des ingénieurs tunisiens (SYNDIT) à l’Institut national de la statistique (INS) a appelé les acteurs politiques à renforcer l’indépendance de l’institut par l’adoption de la nouvelle loi statistique garantissant l’indépendance professionnelle et scientifique de cette institution et à faire face à toute mise en doute de l’intégrité de l’INS.
Les ingénieurs et les cadres de l’INS ont souligné, mardi, dans un communiqué, qu’ils réagiraient à toute action préjudiciable à l’Institut et qui mettra en doute sa crédibilité.
Le syndicat a rappelé que ceux qui mettent en doute les chiffres de l’INS ne sont ni spécialistes ni experts dans la statistique. Il a qualifié « d’irresponsable », le comportement de certains acteurs politiques, relevant que mettre en doute la production de l’INS nuit à son image au niveau national et international et à celle du pays et à la crédibilité de ses indicateurs.
« L’INS est loin de toutes sortes de tiraillements et n’a aucune relation avec la politique », insiste le syndicat, notant que les données statistiques sont élaborées par des ingénieurs et des spécialistes très compétents en matière d’analyse des données.

Leave a Reply