Soins et esthétique: La Tunisie est la destination santé par excellence

Le secteur de la santé en Tunisie peut se targuer de rivaliser avec ceux des meilleurs pays au monde dans le domaine. Un positionnement qui ne date pas d’aujourd’hui, mais qui a été érigé pierre à pierre, dès le lendemain de l’indépendance, grâce à un choix politique réfléchi, quand le pays, sous la houlette de l’artisan de sa libération, Habib Bourguiba, a privilégié d’accorder la priorité à l’éducation et à la santé.

La Tunisie consacre 7% de son PIB à la santé publique, dont 43% sont assurés par le secteur privé. Elle fait partie des rares pays africains qui ont système sanitaire complet, avec une filière d’enseignement de médecins et de paramédicaux de qualité, des laboratoires de recherche et une industrie pharmaceutique sophistiquée. Elle produit notamment des médicaments et des vaccins, qui couvrent près de la moitié de ses besoins, et exporte le reste dans plusieurs régions du monde.

Ce qui lui permet d’occuper la 4e place dans le classement de la région MENA grâce à des services de médecine pointus, une industrie  pharmaceutique développée, un système de formation dans les métiers de la santé solide et réputé et une filière santé qui s’appuie sur une demande nationale vaste et sophistiquée. A cela s’ajoutent des exportations de services en croissance. A ce titre, d’après le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au titre de l’année 2016, la Tunisie se trouve actuellement en deuxième position à l’échelle africaine en matière d’exportation des services de santé et en dixième position dans le monde

Ainsi, en quelques années, la Tunisie s’est forgé une réputation de destination fiable et recherchée pour plusieurs types de soins. Depuis un certain temps, le pays a été choisi par les patients pays voisins, aux d’infrastructures de santé moins développées, et attire de plus en plus de patients européens, séduit par un rapport qualité-prix inégalable en matière de chirurgie esthétique.

Des spécialistes de haut niveau

 A ce niveau, le créneau médical le plus performant, même s’il n’est pas le plus connu, est illustré par les soins dentaires et ophtalmologiques, deux spécialités où les praticiens et les installations peuvent aisément rivaliser avec ceux de l’Europe. Ainsi, les opérations de la cataracte et de la myopie sont devenues monnaie courante, dans les cliniques ophtalmiques de Tunis, Sousse ou Sfax, réalisées dans les conditions maximales de sécurité.

Les soins dentaires courants, dont le coût et le faible remboursement sont souvent prohibitifs en Europe, sont prodigués avec un grand professionnalisme dans les cabinets, nombreux et bien équipés, du pays.  Les prothèses sont, elles aussi, fabriquées et posées avec une grande technicité. En moyenne, les tarifs, de soins et prothèses, sont de 30 à 50 % inférieurs à ceux pratiqués en France. La pratique des implants, pour l’instant exécutée par de rares cliniques de la capitale, devrait rapidement se répandre, avec le double avantage d’un coût très compétitif et d’une maîtrise praticienne irréprochable.

Conscients de la portée du secteur, de nombreux spécialistes, formés dans les universités européennes et américaines, ont également développé toutes les techniques de chirurgie et de médecine esthétiques, dans des établissements ultra modernes, situés à proximité d’unités hôtelières où les patients poursuivent agréablement leur récupération.

Avec des infrastructures médicales et touristiques de qualité, des chirurgiens plasticiens de renommée, un personnel de santé compétent et des tarifs particulièrement attractifs, elle séduit chaque année de nombreux patients, qui trouvent une chance réelle pour réaliser un rêve souvent inaccessible en Europe.

C.O.

Leave a Reply