Campagne nationale pour la valoristation des peaux des moutons de sacrifice et booster l’exportation

    Une campagne de collecte de peaux de moutons dans les gouvernorats du grand Tunis sera menée les jours de Aid El Idha qui sera fetée 21août, avec au programme l’organisation de 83 points de collecte, l’ouverture des abattoirs pour la selection des peaux de moutons , et le lancement d’une campagne de sensibilisation sur cette question, a annoncé vendredi, le directeur général du Centre du cuir et de la chaussure Nabil Ben Béchir .
    Les peaux de moutons estimées à 1,2 millions pièces et dont la valeur pourrait atteindre les 15 millions de dinars après valorisation, constituent une richesse nationale; dont 10% seulement est exploitée jusqu’à présent, a noté Ben Béchir lors d’une conférence de presse à Tunis, précisant que la peau d’un seul mouton, de qualité moyenne, permet de fabriquer deux sacs ou deux chaussures.
    Présidant la conférance de presse, le ministre de l’industrie et des PME, Slim Feriani a souligné la nécessité de collecter et de valoriser les peaux de moutons jetées dans la nature pendant la période de l’Aïd en vue de les transformer et les exporter,
    Feriani a souligné la nécessité d’accorder à ces peaux ’intérêt qu’elles méritent, de changer le comportement rétrograde pour éviter de porter atteinte à l’environnement et contribuer ainsi à l’impulsion de l’économie nationale d’autant que ce secteur emploie plus de 40 mille personnes exerçant dans 251 entreprises industrielles dont 184 entreprises offshores.
    Il convient de noter que la valeur de production du secteur du cuir et des chaussures a atteint près de 1500 MD en 2017, alors que la valeur des exportations s’élèvent à 1222 MD, soit 4% de l’ensemble des exportations industrielles contre 930 MD pour les importations au cours de la même période.
    Le secteur a besoin de 900 mille pièces de peaux de bovins alors que la production nationale n’offre que 300 mille pièces, dont une partie est exportée illégalement, outre la réticence des tanneries quant à la transformation des peaux des ovins et des caprins au nombre 4 million de pièces chaque année en raison de la récession de la demande sur le marché local et mondial, a indiqué le ministre.
    Il a en outre évoqué la décision d’autoriser provisoirement les tanneries à exporter une partie de la production des peaux de vaches semi-finies après avoir évaluer les stocks des entreprises .
    La campagne de sensibilisation à la collecte des peaux des moutons sera menée à partir de vendredi sur le thème :  » la peau de mouton : au lieu de la jeter et polluer la nature, elle peut devenir une richesse à préserver « , avec la distribution de sacs en plastique et des quantité de sel et la diffusion de spot dans les différents médias. Cette campagne est organisée pour la première fois dans les gouvernorat de Tunis, Ben Arous, Ariana et Manouba avec la participation de 21 municipalités.

      Leave a Reply