Appel à la libéralisation des prix des boissons chaudes et à l’interdiction de la vente du lait subventionné aux cafés (Patronat)

Le président de la fédération nationale des propriétaires des cafés  » catégorie 1  » relevant de l’Union tunisienne du commerce et de l’artisanat (UTICA), Faouzi Henafi, a exhorté le ministère du commerce à libéraliser les prix des boissons chaudes, à l’instar du Café  » filtre « , le thé et le café au lait.
Dans une déclaration à l’agence TAP, le responsable a ajouté que la libéralisation des prix des boissons chaudes doit être accompagnée d’une interdiction de vente aux cafetiers du lait subventionné, dont le coût s’élève a près de 30 millions de dinars par an.
Henafi a adressé depuis deux semaines un avis au ministère du commerce, dans lequel il a demandé la libéralisation des boissons chaudes qui ne doivent plus figurées sur le tableau A lequel comprend des produits dont les prix sont encadrés; à l’instar des pâtes, la farine et autres produits.

Leave a Reply