Le ministère du commerce adhère à l’initiative en faveur de la réduction du sel dans le pain

    Le ministère du commerce a annoncé samedi son adhésion à l’initiative visant à réduire la quantité de sel dans le pain lancée par le ministère de la santé en collaboration avec la société civile dont la société tunisienne de cardiologie et de chirurgie cardio-vasculaire.
    Le ministre du commerce, Omar Béhi, a souligné à l’issue d’une réunion de concertation tenue en présence des représentants des deux ministères, de la chambre nationale des boulangeries et de médecins, la nécessité de mettre en place une stratégie nationale de réduction du taux de sel dans le pain en plus d’unifier les efforts avec le secteur de l’agro-alimentaire pour une réduction progressive du sodium dans les produits alimentaires en conserve, selon un communiqué publié par le ministère du commerce aujourd’hui samedi.
    Béhi a indiqué que le département entamera l’application de la première phase de ce programme en collaboration avec la chambre nationale des boulangeries, le ministère de la santé et les composantes de la société civile à travers l’attribution d’un label spécial aux boulangeries qui adhéreront à ce programme et la sensibilisation du consommateur à travers l’organisation d’une campagne de communication.
    Les médecins représentants de la société des maladies cardio-vasculaires ont mis en garde contre la forte consommation du sel, précisant que le citoyen tunisien consomme environ 14 grammes de sel quotidiennement, considéré comme le plus grand taux de consommation en Afrique.
    Ils ont souligné que la consommation moyenne de sel ne doit pas dépasser les 6 grammes par jour  » ajoutant que  » Le pain couvre 20% de l’apport journalier en sel ».

      Leave a Reply