Aucun cas de vache folle n’a été détecté en Tunisie (doyen des médecins vétérinaires)

Aucun cas suspect de vache folle chez le cheptel bovin, n’a été détecté en Tunisie », a déclaré jeudi le doyen des médecins vétérinaires, Ahmed Rejeb, à l’agence TAP,
précisant que les informations relayées récemment par certains médias et réseaux sociaux, concernent la maladie de « Creutzfeldt Jacob », détecté chez l’homme.
Il convient de rappeler que la directrice générale de la Santé au ministère de la santé, Nabiha Borsali Faloul, a confirmé dans une déclaration radiophonique, le 2 octobre courant, qu’un cas de « Creutzfeldt Jacob » a été enregistré à Tunis.
Elle a annoncé qu’il s’agit d’une femme dont l’état de santé est très critique. La responsable a affirmé qu’aucun autre cas n’a été relevé en Tunisie, mais que les investigations sont en cours pour définir la provenance de cet agent pathogène.
Selon l’organisation Mondiale de la santé (OMS), l' »Encéphalopathie spongiforme transmissible des bovins, est liée à la présence de protéines anormales dans le cerveau, à savoir des prions. Les animaux atteints développent une excitabilité et une salivation anormales suivies d’une ATAXIE. On a associé cette maladie à la consommation de protéines provenant de ruminants infectés par la tremblante du mouton. Transmissible à l’être humain, cette maladie s’appelle chez l’homme la variante ou nouvelle variante de la MALADIE DE CREUTZFELDT-JAKOB ».

Leave a Reply