Les représentants des armateurs, associés à la prise de décision sur la désincarcération des navires tunisien et chypriote (Préfecture Maritime de la Méditerranée)

Les représentants des armateurs restent associés à la prise de décision sur le plan d’action à mettre en œuvre pour les opérations de désincarcération du navire tunisien Ulysse, qui est entré en collision, dimanche matin 7 octobre, avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia, à environ 28 km au nord du cap Corse en haute mer, a indiqué la Préfecture Maritime de la Méditerranée dans un communiqué rendu public mercredi soir, à Toulon.
Faisant le point sur la situation, la préfecture a souligné que les experts en charge du chantier de désincarcération sont mobilisés sur la zone d’incident et qu’une première plongée sous coque a été effectuée mardi soir (9 octobre). D’autres devraient reprendre aujourd’hui si la météo le permet.
Le communiqué indique que  » près de 150 m3 de mélange d’hydrocarbure/eau de mer ont été récupérés et stockés jusqu’à mercredi et les opérations de récupération d’hydrocarbures vont se poursuivre ce jeudi « . « Un barrage anti-pollution a été mis en place autour des deux navires, l’Ulysse et le Virginia, pour permettre de prévenir tout risque de pollution supplémentaire lors de ces opérations « .
L’enquête sur les circonstances de cette collision a été transférée au parquet de Paris.
Parti de Gênes, le navire roulier tunisien Ulysse de la Compagnie Tunisienne de Navigation (Ctn) est entré en collision, dimanche matin vers 7 h30, avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia alors au mouillage à environ 28 km au nord du cap Corse en haute mer.  » La collision a causé une brèche dans les soutes du porte-conteneurs. Aucun blessé n’est à déplorer dans cet accident « , rappelle la Préfecture Maritime de la Méditerrané.

Leave a Reply