Quatre vingt deux ingénieurs quittent le ministère de l’Equipement à cause des conditions du travail difficiles

Quelque 82 ingénieurs ont quitté le ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’Aménagement du Territoire, en raison du climat de travail mal sain accentué par les incertitudes qui planent sur la réalisation des projets publics, a affirmé lundi le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui.
Le ministère ne cherche pas à innocenter les ingénieurs, mais demande à l’ARP, de faire preuve compréhension vis-à-vis des conditions de travail  » des ingénieurs et des entrepreneurs, et à éviter les accusations non prouvées et les injures, a-t-il dit, dans une réponse à une question orale, à l’ARP
selon ses propos, le département a envoyé une équipe technique pour un diagnostic de la situation de l’ouvrage hydraulique, qui s’est effondré à Kasserine en raison des intempéries, ce qui a crée une polémique, durant cette dernière période, précisant que des équipes de contrôle techniques sont dépechées chaque fois où il y a des doutes sur le non respect des normes.
L’équipe de contrôle au ministère de l’Equipement a multiplié par 8 ses interventions réalisant 60 missions a-t-il dit notant que l’inspection prépare son rapport qui est transmis aux autorités concernées ainsi qu’à la justice en cas de besoin.
Arfaoui a souligné la nécessité d’éviter de diffamer les entrepreneurs d’autant que les dossiers de certains d’entre eux sont déja soumis à la justice indiquant que les activités de certains bureaux et entreprises ont été arrêtés dans le passé.

Leave a Reply