Signature d’accords entre le ministère de l’agriculture et les groupements de développement agricole

Des accords ont été signés, vendredi, à Tunis, entre le ministère de l’Agriculture et les groupements de développements agricoles dans les régions du nord-ouest et du centre-ouest tunisiens (le Kef, Jendouba, Béja, Kairouan ….), autorisant ces derniers à exploiter  » immédiatement et gratuitement  » les produits forestiers dans les régions précitées.
Ces accords ont été signés à l’occasion du coup d’envoi du projet de gestion intégrée des paysages dans les régions les moins développées en Tunisie (PGIP), un projet financé par la Banque mondiale, moyennant une enveloppe de 100 millions de dollars (environ 282 millions de dinars).
Le projet qui bénéficie à 18 délégations dans 8 gouvernorats, a pour objectif d’améliorer la gestion des paysages forestiers et de donner l’opportunité aux populations rurales ciblées dans les régions du nord-ouest et du centre-ouest tunisiens, de créer des sources de revenus en contribuant à la préservation des milieux forestiers.
Le projet prévoit également des  » investissements durables  » dans les régions ciblées, dont la plantation de 20 000 hectares d’oliviers, l’élagage de 5000 hectares d’oliviers sauvages, l’aménagement des nappes alfatières et la réhabilitation de 100 mille hectares d’espaces forestiers et pastoraux.

Leave a Reply