« TANIT », navire tunisien sur la liste blanche de l’OMI

Tanit  » compte parmi les plus grands et les plus rapides paquebots au monde et en Méditerranée en particulier. Il est l’unique navire tunisien qui figure dans la liste blanche publiée par l’Organisation Maritime internationale, selon le commandant de bord de ce paquebot, Ali Ouerghemi.
Toutes les évaluations internationales de ce paquebot relevant de la Compagnie Tunisienne de Navigation n’aboutissent à aucune observation, a ajouté Ouerghemi à l’agence TAP, lors d’une excursion maritime à bord de Tanit qui a fait Tunis/Gènes(Italie), du 28 au 30 septembre 2018.
Ces évaluations qui portent sur tous les aspects relatifs à la qualité des services, la pollution et la sécurité, sont réalisées périodiquement, pour contrôler la conformité du navire aux normes internationales.
La sécurité du voyageur constitue la première priorité, affirme de son coté, le commissaire de bord, Atef Bouguerra, premier responsable des voyageurs, affirmant que cette saison est réussie à 90% grâce à l’absence de défaillance.
Des simulations de dangers sont réalisées périodiquement, pour tester la prédisposition de l’équipage du navire, en cas d’accidents.
Veiller au détail sans renoncer au sourire
————————————————————
Bouguerra a souligné le souci d’être à l’écoute des voyageurs notamment, pendant la haute saison, quant le nombre de voyageurs par traversée, atteint les 3200 personnes. Le plus souvent, des problèmes apparaissent entre les voyageurs durant cette période, ce qui oblige le commissaire à intervenir pour les résoudre amicalement, tout en veillant à ne pas déranger les autres voyageurs.
Le commissaire de bord dirige également l’équipe chargée de l’accueil des voyageurs et des touristes. Sa mission consiste à vérifier les billets de voyages, à les orienter vers leurs cabines, et à les informer sur les services disponibles et les activités programmées en leur faveur.
En cas d’urgence, le commissaire est responsable de la sécurité des voyageurs. Sa tâche, l’oblige à être en permanence, en contact direct avec les voyageurs d’autant qu’il maitrise plusieurs langues étrangères.
Quant aux voyageurs, ils se plaignent notamment de la lenteur et des procédures douanières, d’après Hichem Mekni résident en Allemagne et Fayçal Lââjimi, résident à Zurich. Ces deux voyageurs appellent les responsables douaniers, à faire preuve de respect pour les voyageurs lors des fouilles et à prendre en considération les situations particulières des enfants, des malades et des personnes âgées
Lâajimi a pointé de doigt certaines pratiques illégales, auxquelles recourent les douaniers quant le voyageur refuse de donner des pots de vins. En l’absence de Camera de surveillance, ces agents bloquent le passage des voyageurs, a-t-il précisé notant que pour leur part, les bagagistes passent les bagages sans contrôle quand ils reçoivent des pots de vins.
En dépit de ces difficultés, des voyageurs préfèrent toujours voyager à bord du  » Tanit « , pour savourer l’ambiance festive, a déclaré Aïssa Hammami, résident en France.
 » Nous optons pour le paquebot  » Tanit « , malgré les prix exorbitants de ses billets, par rapport à d’autres navires car nous cherchons une ambiance festive et colorée à la tunisienne « , a-t-il dit .
La capacité d’accueil de Tanit s’élève à 3200 voyageurs et 1060 véhicules. Il a été réceptionné par la Tunisie en 2012, moyennant 357 MD. Sa vitesse qui atteint 27,5 nœud, lui permet de mettre 18 heures seulement, pour parachever le voyage depuis la Goulette jusqu’aux ports de Gènes puis de Marseille.
Le navire  » Tanit  » est doté notamment de 3 restaurants, des espaces de loisirs, une salle de jeux électroniques, un espace pour enfants, une piscine, deux mosquées, un centre commercial et une salle de congrès.

Leave a Reply