Hausse de 27% de La récolte des agumes pour la période 2018-2019

La récolte des agrumes pour la saison 2018-2019 est estimée à près de 440 mille tonnes contre 346 mille tonnes au cours de la saison écoulée, réalisant une hausse de 27%.
Des données recueillies par l’agence TAP auprès du groupement interprofessionnel des fruits (GIF) rèvèlent que la production de maltaises a progressé de 42% en comparaison avec la saison dernière pour atteindre 135 mille tonnes.
Cette hausse de la récolte des agrumes est due aux pluies enregistrées au cours des mois d’août et de septembre, ce qui a contribué à améliorer la qualité et notamment la production d’oranges de grand calibre, selon le GIF.
Concernant les autes variétés, la production de clémentines a évolé de 29% pour s’établir à 75 500 tonnes contre 58 500 tonnes au cours de la saison précédente. Par ailleurs, la production de « thomson » (variété navel) a augmenté de 27% (110 mille tonnes) et celle des citrons a progressé de 4% (9200 tonnes).
S’agissant de la saison des exportations, le GIF a expliqué que certains exportateurs ont commencé à exporter de petites quantités, notamment des clémentines vers les pays du Golfe La saison précédente le Qatar a réceptionné 374 tonnes et les Emirats arabes unis 156 tonnes).
Le marché français accapare le volume le plus important des exportations tunisiennes d’agrumes, notamment les maltaises. Ainsi, 13500 tonnes ont été exportées vers la France la saison écoulée.
Il y a lieu de signaler que la production d’agrumes est concentrée dans le gouvernorat de Nabeul pour représenter 75% de la production nationale.
Le commissaire régional à l’agriculture dans le gouvernorat de Nabeul Moncef Teib avait souligné dans une déclaration, à l’agence TAP, que les inondations enregistrées dans le gouvernorat de Nabeul le 22 septembre 2018 n’ont pas eu d’impacts négatifs sur la récolte des agrumes, assurant que les superficies endomagées n’ont pas dépassé mille hectares sur une superficie totale d’environ 20 mille hectares.

Leave a Reply